Exposition

La Gare des Ramières, Allex

1er au 31 août 2020

Le contexte

Parmi les nombreuses atteintes que l’homme fait subir à son environnement, il en est une à laquelle chacun d’entre nous est très souvent confronté : les déchets, omniprésents dans la ville, en bordure des routes, en pleine nature et, pour finir, dans la mer et sur nos rivages.

Les matériaux plastiques constituent une part importante de ces déchets.

Leurs propriétés de résistance, qui nous rendent tant de service au quotidien, font qu’ils peuvent persister pendant des décennies dans la nature.

Ceci entraîne une dégradation sensible de la qualité des sols et des eaux et fait peser une menace importante sur la survie de certaines espèces animales.

L’exposition

Les collages présentés dans cette exposition ont été réalisés à partir de photos des déchets récoltés par l’auteur. Ces déchets de plastique très colorés, ont été pour la plupart collectés sur les plages de la Méditerranée après avoir sans doute parcouru les rivières et les fleuves qui dessinent nos territoires.

La mise en scène choisie pour cette exposition s’organise autour de la thématique du deuil que nous pouvons ressentir face à cette menace.

Chacun des 7 personnages qui se succèdent représente une des 7 étapes décrites par les psychologues pour segmenter le processus de deuil, à savoir :

 

Le choc, Le déni, la colère, la dépression, la résignation, la reconstruction et l'acceptation.

 

Cette série propose donc un regard sur les moyens de dépasser et transcender la situation..

Cette allégorie nous permettra peut-être de prendre conscience du fait que chacun peut aussi agir à son échelle, soit en réduisant sa production de déchets, soit en favorisant le recyclage, soit même en participant au ramassage de ces déchets.